moteur de recherche

Presse : Netis - Quand l’Université se lance dans le co-working.

Netis - Quand l’Université se lance dans le co-working.

Le 6 février dernier, la région Ile-de-France, par l’intermédiaire de La Fonderie, lançait un appel à projet pour le développement des espaces de co-working et des télécentres sur l’ensemble du territoire francilien.

Co-working et tiers-lieux : késako ?

Né aux Etats-Unis dans les années 2000, le co-working est une nouvelle manière de travailler ensemble qui relie talents, compétences et forces d’innovation venant d’horizons différents pour une co- construction de nouveaux projets et de nouveaux réseaux. Pour concrétiser cette nouvelle forme de coopération, un espace physique de rencontres (tiers-lieu ou espace co-working) devient dès lors une nécessité.

Un espace de co-working est ni le lieu de travail, ni le domicile mais un lieu convivial, conçu pour créer des relations mais aussi pour concrétiser et prolonger celles qui se nouent grâce aux technologies de l’information et de la communication (TIC). Le tiers-lieu est un point de rencontres, un hub, qui doit favoriser l’émergence et l’entretien d’une dynamique de projets.

Ces tiers-lieux se démocratisent en Europe depuis quelques années, notamment en France (les Cantines, la Mutinerie, le Comptoir Numérique, etc.). Le territoire national compte aujourd’hui plus d’une trentaine d’espaces tiers.

Pour La Fonderie, “ce dispositif de la Région Île-de-France vise à soutenir l’émergence et développement de tels lieux sur le territoire francilien pour participer au dynamisme économique du territoire et contribuer à l’amélioration des conditions de travail d’un maximum d’habitants. L’aide financière de la Région, à hauteur de 50% maximum, porte essentiellement sur l’investissement pour l’aménagement et l’équipement des lieux ainsi que sur l’équipement informatique.”

L’Université Paris-Est Marne-la-Vallée et ses étudiants s’engagent

Le 23 mars 2012, l’association Netis fondée par des étudiants du Master MITIC (Management, Ingénierie des services et Technologies de l’Information et de la Communication) de l’Institut Francilien d’Ingénierie des Services (IFIS campus du Val d’Europe) a répondu à cet appel à projet.

Rejoint très rapidement par les étudiants du Master Patrimoines Immobilier (MIPI), Netis est devenue une association “trans-formations” réunissant désormais étudiants de Licence et de Master. A terme, sa vocation est de s’ouvrir à l’ensemble des formations, mais également aux enseignants et personnels administratifs de l’Université.

Le premier projet de l’association Netis est la création d’un tiers-lieu au sein de l’Université : une première en France.

Pour y parvenir, l’association a constitué un groupe projet pluridisciplinaire, qui réunit la créativité et l’expertise d’étudiants et d’enseignants (management des patrimoines immobilier, technologies de l’information et de la communication, etc.).

Ce premier projet est animé par une volonté forte : renforcer la position de l’Université au coeur de l’activité d’un territoire en expansion, le Val d’Europe (Seine-et-Marne). Cette initiative s’intègre dans le plan de dynamisation du territoire initié par les collectivités territoriales et les acteurs économiques de la région.

Un des principaux enjeux à court terme pour l’association est le financement de l’aménagement de l’espace (85m2) dans les locaux du campus du Val d’Europe. Ce tiers-lieu qui ouvrira en 2013 sera un lieu de travail et de partage privilégié pour les étudiants du campus Val d’Europe, mais aussi un espace de rencontres avec les entreprises et les collectivités locales.

La Région Ile-de-France affirme son soutien aux initiatives étudiantes

Le 12 juillet 2012, la Région Ile-de-France tenait sa commission permanente. Elle y a rendu son appréciation : l’association Netis fait partie des 14 lauréats sélectionnés parmi les 32 dossiers déposés.

Cette réponse positive marque l’intérêt de la Région pour les initiatives étudiantes notamment en Université.

Romain Vacquier, trésorier de Netis, ne manque pas de rappeler que “Cette première reconnaissance nous conforte et nous engage dans la poursuite du projet avec d’autant plus d’enthousiasme.”
Alexis Olivier, président de Netis, compléte par : “Nous espérons que ce soutien de la Région Ile-de- France encouragera d’autres étudiants à s’engager dans des projets innovants à l’Université.”

Télécharger le communiqué de presse.

Les autres coupures de presse UPEM

Contacts

Service Communication
Bâtiment Bois de l'Étang, B207, 2ème étage

Guides

• Plaquette institutionnelle (FR / GB)