moteur de recherche

Presse : Lancement d’une nouvelle chaire dédiée aux transports : «Nouvelle approche économique des mobilités dans les territoires»

Lancement d’une nouvelle chaire dédiée aux transports : «Nouvelle approche économique des mobilités dans les territoires»

                            


Cette nouvelle chaire d’enseignement et de recherche visant à mieux comprendre et mieux valoriser les liens entre infrastructures, services et territoires, vient d’être signée entre Sophie Boissard, directrice générale déléguée en charge de la stratégie et du développement de SNCF, Armel de La Bourdonnaye, directeur de l’École nationale des ponts et chaussées et Gilles Roussel, président de l’UPEM, Université Paris-Est-Marne-La-Vallée.
Elle s’appuie aussi sur l’Ifsttar, Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux, au travers le LVMT (Laboratoire Ville Mobilité Transport), commun avec l’École des Ponts ParisTech et l’UPEM.

Les transports : un enjeu majeur de politique publique
La Direction Stratégie et Développement de SNCF, l’École des Ponts ParisTech, la Fondation des Ponts et l’Université Paris-Est Marne-La-Vallée ont souhaité s’associer dans le cadre de cette chaire afin d’approfondir la connaissance et l'enseignement sur les systèmes de transports dans leurs dimensions économiques et territoriales.

Créée pour cinq ans, cette chaire s’inscrit dans un contexte de forte transformation pour les transports ferroviaires : évolution de la demande de déplacements, débat relatif au schéma national d’infrastructure de transport, développement de la concurrence inter – et intra-modale, émergence de nouvelles technologies, enjeux liés au développement durable…

Dans le même temps, les systèmes de mobilité des personnes et des marchandises sont au cœur de la vie quotidienne et constituent un enjeu de politique publique majeur, en tant qu’outil d’aménagement et levier de croissance pour les territoires. En se positionnant résolument comme «opérateur de mobilité », SNCF entend relever l’ensemble de ces défis. SNCF espère grâce à ce partenariat, et aux thèses qui l’accompagneront, aider à la coproduction de connaissances, promouvoir la formation d’ingénieurs et d’économistes des transports et pourquoi pas faire naître de nouvelles dynamiques pour répondre au mieux aux défis qui l’attendent et construire les réseaux et les services de demain.

SNCF s’appuie sur 2 partenaires reconnus dans la recherche et l’enseignement autour de ces questions :

  • l’École des Ponts ParisTech qui enseigne les transports depuis sa création en 1747 et qui entretient déjà des relations étroites et fructueuses avec SNCF depuis de nombreuses années,
  • l’UPEM qui a développé depuis bientôt 15 ans une compétence dans le domaine des systèmes de transport et des synergies en matière de recherche au sein de l’Université Paris-Est.

Elle associe également la communauté d’universités et établissements Université Paris-Est, leader international dans les domaines des transports et de l’aménagement en matière de recherche et de formation. Cette chaire constitue un nouveau jalon d’une démarche commune autour du triptyque « Recherche /Expertise / Formation » qui permet de construire des partenariats durables entre le monde académique et le monde professionnel.

Un collège scientifique de premier plan
Jean Laterrasse, professeur émérite à l’Université Paris-Est, assurera la direction de cette chaire. Des acteurs de premier plan, élus, universitaires, ou professionnels du secteur ont accepté de faire partie du comité de direction de cette chaire, pour apporter leur connaissance, leur regard et leur analyse sur le programme de recherche et de formation scientifique de qualité qui sera proposé. Ce comité sera composé de :

  • François Goulard, président du Conseil général du Morbihan, ancien Secrétaire d’Etat aux Transports et à la Mer et ancien Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche,
  • Jean-Eric Paquet, directeur, Commission Européenne,
  • Laurent Davezies, professeur au CNAM,
  • Matthias Finger, professeur, directeur de la chaire «Management of Network Industries» à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, directeur du département Transport à la Florence School of Regulation,
  • Bart Jourquin, professeur Université Catholique de Louvain,
  • Miren Lafourcade, professeur d’économie à l’Université Paris-Sud et à l’École des Ponts ParisTech, chercheur associé à Paris School of Economics,
  • Emile Quinet, membre de Paris School of Economics, professeur émérite à l’École des Ponts ParisTech, membre de l’Académie des Technologies.

Contacts presse : 

 

L’École des Ponts ParisTech : 

 L’École des Ponts ParisTech est une grande école française qui forme des ingénieurs à haut potentiel, et de futurs cadres de haut niveau à profil scientifique et technique, appelés à relever les grands défis de la société d’aujourd’hui et de demain.

Au-delà du génie civil, du génie environnemental et du génie mécanique qui ont fait historiquement son prestige, l’École offre aujourd’hui des formations d’excellence dans des domaines variés, allant des mathématiques appliquées à l’économie en passant par le génie industriel.
Elle propose quatre grands types de programmes : une formation d’ingénieur, des masters, des formations doctorales et des programmes spécialisés post-gradués : mastères spécialisés, MBA.
L’École des Ponts ParisTech a par ailleurs développé une activité de recherche dynamique autour de 11 laboratoires, très souvent communs avec d’autres établissements d’enseignement supérieur, organismes de recherche et entreprises.
Ouverte aux étudiants et chercheurs de nombreuses nationalités, c’est une institution à taille humaine à l’ambiance multiculturelle et pluridisciplinaire.
L’École des Ponts ParisTech est membre de la Communauté Université Paris-Est, de PSE-École d’Économie de Paris et de ParisTech.
Pour suivre l’actualité de l’École : www.enpc.fr - Twitter : @EcoledesPonts - Facebook : École des Ponts ParisTech

L'UPEM - Université Paris-Est Marne-la-Vallée : 

Implantée depuis 1991 au cœur de la Cité Descartes, l’un des centres mondiaux sur le thème de la Ville Durable, ainsi qu’à Meaux et à Serris, l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM) figure parmi les plus jeunes et les plus dynamiques de l’hexagone.
Pionnier dans la valorisation de la professionnalisation par l’alternance et l’insertion professionnelle, l’établissement compte ainsi à ce jour 23% de ses 11.000 étudiants en apprentissage, soit un record inégalé en France. Afin d’entretenir cette dynamique, l’UPEM mise notamment sur sa culture de l’innovation en développant des partenariats étroits avec le monde économique, tant au niveau de la formation que de la recherche.
L’UPEM est tutelle de 16 unités de recherche dont 5 sont associées au CNRS. Cette recherche d’excellence innovante s’appuie sur 5 des écoles doctorales d’Université Paris-Est. Véritablement en phase avec son époque, cet établissement pluridisciplinaire à taille humaine met enfin un point d’honneur à offrir à ses étudiants une écoute, un accompagnement et un suivi particulièrement attentifs de la part des enseignants et des services centraux, en termes d’encadrement, de pédagogie et d’orientation.
Avec plus de 180 formations diplômantes parmi lesquelles des Licences, des Licences Professionnelles, des Masters, des DUT, des Diplômes d’Ingénieur, des Classe Préparatoires et des Diplômes d’Université, l’UPEM s’organise autour de 7 Unités de Formation et de Recherche (UFR) et de 5 Instituts dont un IUT.
Pour suivre l’actualité de l’UPEM : www.u-pem.fr - Twitter : @upemlv -
Facebook : Université Paris-Est Marne-la-Vallée

Les autres coupures de presse UPEM

Contacts

Service Communication
Bâtiment Bois de l'Étang, B207, 2ème étage

Guides

• Plaquette institutionnelle (FR / GB)