moteur de recherche

Presse : Recherche : Distinctions et coopérations 2015 de nos enseignants et enseignants-chercheurs

Recherche : Distinctions et coopérations 2015 de nos enseignants et enseignants-chercheurs

Romain Menini, maître de conférences en langue et littérature françaises à l’UPEM, a reçu la médaille d’argent du prix Dumézil* pour son ouvrage Rabelais altérateur. "Graeciser en François" (Paris, Classiques Garnier, 2014).

Agrégé de lettres classiques (2007), docteur en langue et littérature françaises de l'Université Paris-Sorbonne (2012) et ancien lauréat d'une bourse de la Fondation Thiers (2012-2013), ses recherches portent sur la littérature de la Renaissance, l'histoire de la langue et du livre, la réception de l'Antiquité au XVIe siècle. Il est l'auteur de deux livres et de plusieurs articles consacrés notamment à Rabelais.
Voir : https://lab-urba.academia.edu/RomainMenini

Rabelais altérateur. "Graeciser en François" (Paris, Classiques Garnier, 2014) est la version révisée de sa thèse dirigée par Mireille Huchon et soutenue en novembre 2012 à l'Université Paris-Sorbonne. Le livre dresse le portrait d'un philologue entre ses livres, qui pratique avec irrévérence l'altération des sources grecques, en les asséchant ou les métamorphosant.

Le prix Georges Dumézil*, décerné chaque année par l'Académie française, est un prix qui fut constitué, en 1994, par regroupement des Fondations Pol Comiant, Kornmann et Saintour. Il est destiné à l’auteur d’un ouvrage de philologie. Voir : http://www.academie-francaise.fr/prix-georges-dumezil

Olivier Brossard, maître de conférences à l’UPEM depuis 2007 a été nommé membre junior à l’IUF*. Le projet de recherche proposé par Olivier Brossard et retenu par l’IUF est intitulé « une histoire collective de la poésie et poétique américaines ».

Ancien élève de l’École normale supérieure de Fontenay Saint Cloud (1995), il a soutenu sa thèse sur le poète américain Frank O’Hara en 2006 sous la direction de Marc Chénetier (U. Paris Diderot).

À l’origine de ce projet, on retrouve un Projet Pluriannuel Structurant (2011-2013) autour des poètes contemporains et de la critique littéraire, co-dirigée avec V.Broqua et financée par l’UPEM. Poursuivi jusqu’en 2015 grâce à des sources de financements ponctuelles, ce programme a alimenté le projet de recherche soumis à l’IUF.

*L’IUF : Institut Universitaire de France soutient des projets de recherche de 5 ans par un dispositif qui permet aux enseignants-chercheurs, en lien avec leur université, de bénéficier d’une décharge d’enseignement et d’une dotation budgétaire annuelle pour mener à bien leur projet.

Gilberte Chambaud élue présidente de la Société Chimique de France en décembre 2015. Gilberte Chambaud est la première femme à devenir présidente de la Société Chimique de France depuis sa création.

Cette dernière est une association créée en 1857 et qui a pour mission de représenter les chimistes français auprès des différentes instances, de faire connaître les besoins et défendre les intérêts collectifs de la profession. Elle a par ailleurs été nommée au Conseil d’administration du Haut Conseil de l’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (HCERES)

Gilberte Chambaud est depuis 1992 professeur à l’UPEM et depuis 2014 professeur émérite. Elève de l’Ecole Normale Supérieure en 1968, Gilberte Chambaud y a commencé sa carrière en tant qu’agrégé préparateur en 1972. Elle devient ensuite maître-assistant puis professeur au département de Chimie en 1985. En 1992, elle arrive à l’Université en tant que professeur.

Sylvain Cherrier a signé avec la Société d’Accélération de Transfert Technologique (SATT IDF Innov) un contrat de maturation pour la Technologie BeC3.

BeC3 est une technologie permettant la création d'application Internet des objets et permet ainsi d'utiliser tout type d'objet, sans avoir à se soucier du fabricant et des technologies utilisées. Elle permet d'adapter et de créer ses propres applications selon ses besoins.

La SATT IDF Innov a accompagnée et financée la technologie, deux  ingénieurs ont été recrutés pour la développer. La Technologie BeC3 a été présentée au dernier Consumer Electronic Show de Las Vegas.

Sylvain Cherrier est professeur agrégé à l’UPEM depuis 2007. Entré dans l’enseignement par la formation continue dans les GRETA, il obtient en 1995 un CAPES en Informatique puis une agrégation Informatique en 2008. En 2007, il soutient sa thèse sur la technologie BeC3 à l’UPEM avec pour directeur de thèse Gilles Roussel.

Plus d’informations sur : http://www.idfinnov.com/technologie-bec3-presentee-au-ces-2016/

Romuald Elie, enseignant chercheur au LAMA est co-responsable scientifique de l’initiative de recherche COVEA avec Arthur Charpentier de l’Université de Rennes 1.

COVEA est un groupe d’assurances mutualiste (GMF, MMA et MAAF). Les travaux du groupe de recherche portent sur la « Valorisation et nouveaux usages actuariels de l’information ».  Il s'agit notamment de prendre en compte l'impact des "big data" dans la gestion des risques.  Le projet scientifique, fondé sur les méthodes statistiques et la modélisation économique prévoit 4 axes :
- la modélisation plus fine du risque de chaque assuré ;
- l’équilibre à trouver entre segmentation et mutualisation des risques ;
- la tarification des contrats et la modélisation économique du comportement des assurés;
- la répartition des risques et des assurés dans un univers concurrentiel.

Ces axes de recherche sont complétés par un axe transversal regroupant les méthodes statistiques sous-jacentes et les tests sur le portefeuille de COVEA.

Cyril Houdayer a été récompensé par le prix Jacques Herbrand. Ce prix lui a été décerné par l’Académie des Sciences en 2015 alors qu’il était chargé de recherche de première classe au CNRS, affecté au Laboratoire d’analyse et de mathématiques appliquées de l’UPEM.

Le prix Jacques Herbrand est destiné à récompenser de jeunes chercheurs de moins de 35 ans dont les travaux auront été jugés utiles au progrès des sciences mathématiques ou de leurs applications pacifiques. Cyril Houdayer est spécialisé dans la théorie des algèbres de Von Neumann, la théorie géométrique des groupes et la théorie ergodique. Comme l'indique le site de l'académie des sciences, "par la diversité et la profondeur de ses contributions, Cyril Houdayer est aujourd'hui l'un des chercheurs phares dans son  domaine."

 Site de l'Académie des Sciences

Les autres coupures de presse UPEM

Contact Service Communication

Service Communication
Bâtiment Bois de l'Étang, B207, 2ème étage