moteur de recherche

Presse : Faut-il encourager les étudiants à améliorer leur orthographe ?

Faut-il encourager les étudiants à améliorer leur orthographe ?

Une équipe de chercheurs de la fédération TEPP du CNRS, membres de l'Université Lille1 et de l'UPEM (laboratoire ERUDITE), a réalisé une étude afin de déterminer l'impact de l'amélioration de la maîtrise de la langue française sur la réussite à l'Université.

Menée entre 2011 et 2014, cette étude démontre qu'une meilleure maîtrise du français peut avoir un impact significatif positif sur les résultats universitaires de l'ordre d'un demi-point à un point de plus dans chaque matière.

Ce sont 849 étudiants, répartis entre l'UPEM et l'Université de Lille1, qui ont fait l'objet de cette expérimentation. La moitié des étudiants a été encouragée à utiliser la plateforme d'auto-formation Projet Voltaire. L'autre moitié avait accès à la plateforme sans être encouragé à l'utiliser. Les étudiants encouragés à améliorer leur orthographe ont été plus nombreux à s'entraîner et l'ont fait de manière plus prolongée que leurs homologues.

Ces différences leur ont permis d'améliorer leur maîtrise de l'expression écrite et leurs résultats dans plusieurs matières en gagnant jusqu'à un point de plus dans chaque matière. Les résultats de l'étude suggèrent que l'insuffisante maîtrise de la langue peut figurer dans la liste des facteurs d'échec en licence.

Cette étude a bénéficié du soutien de l'UPEM dans le cadre du BQR (Bonus Qualité Recherche) accordé en 2014 pour le projet ELO (Echec en Licence et Orthographe).

Plus d'infos sur le projet Voltaire

Consulter le rapport de recherche de l'étude

Les autres coupures de presse UPEM

Contact Service Communication

Service Communication
Bâtiment Bois de l'Étang, B207, 2ème étage