moteur de recherche

Master TRANSPORT, MOBILITE

Domaine Sciences Humaines et Sociales Mention URBANISME ET AMENAGEMENT ECOLE D'URBANISME DE PARIS

Objectifs et Insertion professionnelle

    
M2

Capacité d'accueil

60 places.

Publics visés

Ouvert en Formation Initiale

Ouvert en formation continue

    

Ce parcours a pour objectif de donner aux étudiants les connaissances pluridisciplinaires indispensables dans le domaine du transport, de l'aménagementterritorial et de la mobilité des personnes et des marchandises. Son ambition est de former des professionnels et des chercheurs à une formulation prospective des enjeux actuels de développement soutenable des territoires et des mobilités et à leur traitement, articulant les dimensions politiques, économiques, sociales, organisationnelles, techniques. La transversalité des compétences autour d'un objet transport inscrit dans des contextes territoriaux répond à un besoin opérationnel qui se renforce avec lacomplexité des systèmes socio-techniques au sein desquels les projets se conçoivent, se décident et se développent.

Les plus de la formation

L’ambition de cette formation est de former des professionnels et des chercheurs capables d'une formulation prospective des enjeux actuels de développement soutenable des territoires et des mobilités, articulant les dimensions politiques, économiques, sociales, techniques et technologiques.

Après la formation

Le parcours ouvre aux métiers de maîtrise d'oeuvre et d'ouvrage.

Les principaux employeurs des étudiants sont les bureaux d'étude (Setec, Systra, Egis, Arcadis, Transitec, BG Conseil..), les opérateurs de transport (SNCF, RATP, Transdev-Véolia, Kéolis…) les bâtisseurs de la ville et des infrastructures ( Vinci, Bouygues), les autorités organisatrices du Transport ( Sytral, Stif), les collectivités territoriales (Régions, départements, intercommunalités, Ville de Paris,…), les acteurs publics et para publics et les laboratoires de recherche (Universités, Ifsttar, ceprema…).

Organisation de la formation et parcours possibles

La formation est prévue sur deux années (M1 et M2) mais une entrée directe en M2 est possible pour les étudiants ayant suivi une formation de M1 dans un domaine apparenté à l'urbanisme et aménagement.

Le parcours s'appuie sur un M1 commun permettant d'acquérir un socle commun de savoirs et de savoir-faire propres au champ de l'urbanisme et de l'aménagement. En M2, l'offre pédagogique, entièrement mutualisée avec le parcours mobilité transport de la mention Urbanisme et aménagement, s'articule autour de cours magistraux relevant du tronc commun de connaissances/méthodes à acquérir et d'une option de spécialisation. Quatre options sont proposées, structuréechacune par des enseignements et la réalisation d'un travail en atelier à partir d'une commande privée ou publique. Le 4ème semestre du master est consacré à la réalisation d'un stage de 4 à 6 mois (en entreprise ou laboratoire).

Disciplines majeures

Géographie- SIG-, géographie du temps, politiques urbaines, action publique, sociologie des modes de vie, économie publique, modélisation et ingénierie des systèmes

Les options de la formation

L'option Transport, territoires, aménagement de l'espaceoffre aux étudiants un cadre global de compréhension et d'analyse des enjeux, des formes et des outils de l'interface entre transport et aménagement. A partir d'approches pluridisciplinaires, elle propose une lecture systémique et critique des interactions entre réseaux et services de transport d'une part, territoires et action sur l'espace de l'autre. La diversité des échelles d'analyse (de la voirie à l'échelle nationale, en passant par le quartier et la métropole), des modes de transport (transports collectifs, marche, vélo, voiture), des leviers d'action (économiques, politiques, juridiques, infrastructurels) et des systèmes d'acteurs sera placée au coeur des enseignements de l'option.

L'option Mobilités, Services, innovationsproposede donner aux étudiants des clés de lecture pour comprendre la « co production » de la mobilité et des territoires d'hier à aujourd'hui et les rôles de la mobilité dans les sociétés contemporaines. Elle forme aux méthodes et outils d'analyse statistique des pratiques de mobilité et aux méthodes qualitatives d'analyse des dispositifs et services de mobilité et de leurs usages. Elle ouvre une réflexion sur l'évolution des réponses des acteurs aux besoins de mobilité. Elle propose des analyses sur les réponsesstructurées par l'offre et celles structurées par la demande, sur le passage des services de transport aux services et dispositifs de mobilité, intégrant les innovations en termes organisationnel, social, politique et technique et les capacités des individus à se saisir des systèmes innovants.

L'option Conception et exploitation des systèmes de transportest orientée "projet" et approche technique des systèmes de transport. Son objectif est de fournir une culture générale technique des systèmes de transport : elle propose un enseignement des méthodes de modélisation des systèmes, pour la prévision et la conception; la majorité des exemples sont tirés du transport routier et du transport collectif en milieu urbain. Elle propose aussi l'apprentissage du lienentre les concepts de l'aménagement et l'offre technique au service des aménageurs.

L'option fret et logistiqueprésente le système de transport demarchandises. Il a pour ambition d'éclairer les relations de ce dernier avec les systèmes productifs des chargeurs et des prestataires et avec les politiques publiques. Il interroge à la fois les conditions de production du transport du côté des chargeurs pour identifier les déterminants de la demande, mais aussi du côté des prestataires et intermédiaires de transport, pour préciser les déterminants de l'offre. Par ailleurs, pour mettre en oeuvre le transport et la logistique, des professionnels assurent la performance de la chaîne. Il s'agit donc de comprendre l'ensemble des éléments qui participe de la qualitéde service. Dans une approche top down, l'objectif est aussi de considérer comment les politiques publiques façonnent les caractéristiques et l'organisation du transport de marchandises. Cette option propose aussi une formation à la conception techniquedu système de transport de marchandises

Option : Voie recherche

Internationalisation de la formation

Ce parcours accueillera nombre de jeunes étudiants étrangers du fait de partenariats solides entre l'ENPC et des écoles d'Ingénieurs européennes etchinoises, et de relations solides de l'IUP avec les universités latino-américaines et chinoises. De plus les stages professionnels et/ou de recherche peuvent être réalisés à l'étranger en fonction des offres arrivant à l'EUP.

Que faire à la fin de la formation : Master TRANSPORT, MOBILITE?

Le parcours ouvre aux métiers de maîtrise d'oeuvre et d'ouvrage.

Les principaux employeurs des étudiants sont les bureaux d'étude (Setec, Systra, Egis, Arcadis, Transitec, BG Conseil..), les opérateurs de transport (SNCF, RATP, Transdev-Véolia, Kéolis…) les bâtisseurs de la ville et des infrastructures ( Vinci, Bouygues), les autorités organisatrices du Transport ( Sytral, Stif), les collectivités territoriales (Régions, départements, intercommunalités, Ville de Paris,…), les acteurs publics et para publics et les laboratoires de recherche (Universités, Ifsttar, ceprema…).

Environnement de recherche

Cet environnement est constitué de 6 laboratoires qui constituent les structures porteuses de l'école doctorale Ville, Transports et Territoires de la COMUE Université Paris-Est : le Lab'Urba, laboratoire commun à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM) et à l'Université Paris-Est Créteil (UPEC); le Laboratoire Ville, Mobilité, Transport (LVMT), laboratoire commun à l'École des Ponts ParisTech, à l'UPEM et à l'Institut Français des Sciences et des Technologies des Transports, de l'Aménagement et desRéseaux (IFSTTAR); le Laboratoire Technique Territoire Société (LATTS), laboratoire commun à l'École des Ponts ParisTech, à l'UPEM; et deux laboratoires de l'IFSTTAR (Splott, et Gretia).

Partenariats

Il bénéficie de liens partenariaux étroits de L'Écoledes Ponts et de l'IFSTTAR présents sur le site avec le ministère de l'Ecologie et le ministère en charge des Transports, et des chaires créées à l'Ecole des Ponts avec des acteurs majeurs dans le domaine :

- des transports : SNCF, VINCI, EDF, Renault, Schneider Electric, STIF, Abertis, Gares & Connexions, Eurotunnel.

- et de la ville durable dont le pôle de compétitivité est sur lesite : Efficacity, CstB, Advancity

Co-accréditation

UPEC/UPEM/ENPC

Ce parcours s'inscrit dans le cadre d'une co-accréditation entre l'Institut d'urbanisme de Paris (UPEC), l'Institut français d'urbanisme (UPEM), qui s'associent pour former l'Ecole d'Urbanisme de Paris (EUP, et l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées (ENPC). Le parcours de M2 est accrédité dans les deux mentions suivantes: « Urbanisme et Aménagement » et « Transport, Mobilités, Réseaux ».

Lieu de formation

Ecole d'Urbanisme de Paris, Cité Descartes, Champs-sur-Marne (77)

Pour accéder au Master à l'université

Ouvert à tout étudiant titulaire d’un M1 et à tout élève ingénieur de troisième année, dont les formations d’origine permettent d’aborder le domaine de l’urbanisme, de l’aménagement et des transports.

Modalités de candidature

Entrée en M1:

L'admission en M1 se fait après une sélection sur dossier, une épreuve écrite et un entretien.

Entrée en M2 :

Détention d'un M1 en Aménagement et urbanisme, en sciences sociales, en sciences de l'ingénieur,

Détention d'un M1 d'école d'ingénieurs

Détention d'un diplôme de langue française niveau B2 pour les étrangers

Pour rejoindre ce parcours, outre la fourniture du dossier de candidature correctement rempli, un écrit et un oral sont organisés pour évaluer les aptitudes des candidats à suivre les enseignements.

Modalité d'admission en FC 

 

Modalité d'admission en FI 

Entrée en M1:

L'admission en M1 se fait après une sélection sur dossier, une épreuve écrite et un entretien.

Entréeen M2:

Détention d'un M1 en Aménagement et urbanisme, en sciences sociales, en sciences de l'ingénieur,

Détention d'un M1 d'école d'ingénieurs

Détention d'un diplôme de langue française niveau B2 pour les étrangers

Pour rejoindre ce parcours, outre lafourniture du dossier de candidature correctement rempli, un écrit et un oral sont organisés pour évaluer les aptitudes des candidats à suivre les enseignements.

Modalité d'admission en Alternance 

La formation n'est pas ouverte à l'alternance, mais est ouverte à des professionnels en exercice et à la formation continue.

Détails des enseignements de la formation à venir!

Contacter le Service d'Information et d'Orientation de l'université au poste suivant : 01 60 95 74 74

Responsable de formation :

• LE NECHET Florent

Secrétariat :

• HERMENAULT Sabine

Bâtiment : Bienvenüe

Bureau :

Téléphone : 01 71 40 80 35

Fax : 01 71 40 80 88

Courriel : sabine.hermenault@u-pec.fr


Déposez votre candidature en ligne sur l’application eCandidat, menu Offre de formation, rubrique "ECOLE D'URBANISME DE PARIS", en cliquant sur ce lien https://candidatures.u-pem.fr/

 

Si vous êtes de nationalité étrangère hors UE, consultez la page suivante afin de savoir si vous devez candidater sur la plateforme Campus France (37 pays concernés) ou sur la plateforme de candidatures de l'UPEM : http://www.u-pem.fr/inscription-et-scolarite/candidatures/etudes-en-france-cef/

Contactez le secrétariat de la formation pour prendre connaissance des dates de la rentrée!

Recherchez une formation!