moteur de recherche

Diplôme d'université Expertise internationale - Villes en développement

version d'impression Imprimer la brochure

Les diplômes d'université (DU) INSTITUT FRANCAIS D'URBANISME (IFU)

Le Diplôme d'université à l'université

    

Site web de la formation

ifu.univ-mlv.fr

Publics visés

Ouvert en formation continue

    

L'Université Paris-Est Marne-la-Vallée propose des diplômes d'université (DU). Ces diplômes valident des compétences particulières dans un domaine précis. Ils permettent au détenteur de prouver, notamment dans un CV, une compétence acquise.

Compétences visées

-La formation a un objectif professionnalisant.
-Compétences visées :
    -Maîtrise de l’action sur le développement urbain dans les pays du Sud
    -Connaissance des acteurs et des institutions de la coopération internationale au développement urbain
    -Maîtrise des outils et des instruments de l’action par projets dans ces contextes
    -Elaboration de diagnostics urbains, de diagnostics de politiques publiques : production d’études pré-opérationnelles ; montage technique, institutionnel et financier de projets ; suivi, évaluation d’opérations
-Perspectives professionnelles : ONG, coopération décentralisée, opérateurs publics de coopération, organisations internationales, bu-reaux d’étude.

Le Diplôme d'université Expertise internationale - Villes en développement à l'université

- De 1970 à aujourd’hui, en 40 ans, la population urbaine des pays en développement a été multipliée par 4, passant de 680 millions à 2,5 milliards. Selon les estimations des Nations unies, elle devrait encore doubler d’ici 2050 pour atteindre 5 milliards de personnes.

- La croissance des villes en développement pose de nombreux défis :
    -Sociaux : approfondissement des inégalités et des processus d’exclusion à l’intérieur des villes (1/3 de la population urbaine vit dans des bidonvilles) ;
    -Spatiaux : croissance des inégalités entre les grandes villes et les villes petites et moyennes, fruit pour une large part du proces-sus de mondialisation  (30 des 36 villes de plus de huit millions d’habitants sont aujourd’hui dans le tiers-monde, contre 5 en 1975) ;
    -Environnementaux, à l’échelle globale (empreinte écologique) mais aussi à l’échelle locale (ce sont toujours les plus pauvres qui pâtissent des plus gros risques environnementaux) ;
    -Economiques : revenus, emplois, production de richesses ;
    -Politiques : quelle gouvernance ? quelle participation à l’élaboration de stratégies urbaines et de projets de ville nouveaux ?

-La formation propose une introduction générale aux dynamiques urbaines dans les pays du Sud, aux systèmes d’acteurs et aux straté-gies et aux modalités d’action dans ce contexte.

-Elle  s’appuie sur une analyse de ces dynamiques et sur une vison des orientations pour l’action partagée par l’équipe pédagogique au-tour de trois dimensions clé : la ville inclusive, la ville productive, la ville durable.

-Elle s’appuie sur l’expérience développée dans le cadre de la spécialisation EIVD du master 2 de l’IFU, elle la prolonge et la consolide.

Organisation de la formation et parcours possibles

Organisation de la formation :

-Un ensemble de cours : 225 heures au total
-Un stage obligatoire dans un pays étranger de 4 à 6 mois
    -précédé d’un atelier de préparation (30h)
    -donnant lieu au retour des stages à un séminaire collectif de valorisation des acquis (15h)
-Préparation, rédaction et soutenance d’un mémoire (qui peut aussi prendre la forme d’un projet ou d’une étude) s’appuyant sur le stage réalisé et encadré par un membre de l’équipe pédagogique du diplôme

Calendrier de la formation :

- 1er semestre : novembre ' février
    -225 h de cours (sur 12 semaines, soit 18 à 19h de cours par semaine)
    -30h d’atelier de préparation au stage (sur 10 semaines, soit 3h par semaine)
(L’organisation des cours permet de préserver un emploi à mi temps)

- 2ème semestre : février/mars ' octobre
    -Stage de 4 mois (mars ' juin) à 6 mois (mars ' août)
    -Séminaire de valorisation des stages (septembre, sur 1 semaine)
    -Rédaction (septembre ' octobre) et soutenance du mémoire (fin octobre)

Modalités de contrôle des connaissances

- Chacun des cours donne lieu à un contrôle spécifique des connaissances acquises (examen sur table ou préparation et exposé d’un tra-vail personnel). Une note supérieure ou égale à 10/20 est exigée pour chacun des cours. Une note inférieure à 10/20 donne lieu à un examen de rattrapage. Il n’y a pas de compensation entre les cours. La moyenne des notes obtenues sur les dix cours compte pour 35 % dans la moyenne finale de l’étudiant.

- L’atelier de préparation au stage donne lieu à deux travaux personnels notés. Le séminaire de valorisation des stages donne lui aussi lieu à une note pour chaque étudiant. La moyenne de ces trois notes doit être supérieure ou égale à 10/20. Une note inférieure à 10/20 conduit à un travail personnel complémentaire de rattrapage. La note obtenue compte pour 30% dans la moyenne finale de l’étudiant.

- Le mémoire ne peut être soutenu qu’après accord du directeur de mémoire. Il est noté par le jury de soutenance. La note obtenue compte pour 35% dans la moyenne finale de l’étudiant.

- La moyenne finale de l’étudiant lui ouvre droit à une mention : assez bien (10 à 13), bien (13 à 15), très bien (16 à 20).


Lieux de formation

Université Paris-Est Marne-la-Vallée, bâtiment de l'Institut Français d'Urbanisme (IFU).

Retrait des dossiers

Pour un complément d'informations :

Contactez le service de la formation continue

 

Madame Lavergne

01 60 95 70 21 / 70 22

Enseignements annuels

Enseignements

ECTS

CM

TD

TP

• Dynamiques urbaines des pays en développement

- Acteurs, cultures et sociétés

30h

- Economie urbaine

30h

- Villes et environnement

30h

- Territoires de l’action

21h

- Politiques sectorielles

30h

• La coopération internationale au développement urbain

- Acteurs et institutions de la coopération au développement urbain

30h

• Outils et instruments

- Ingénierie de projets

18h

- Techniques d’enqu

18h

- Gestion de l’information urbaine

18h

• Encadrement du stage

- Atelier de préparation au stage

30h

- Séminaire de valorisation des stages

15h

Mémoire :
Le mémoire, d’une taille de 50 à 70 pages, est réalisé sur une problématique en rapport avec le stage. Il peut s’agir d’un bilan critique du projet réalisé au cours du stage réinterprété à la lumière d’une problématique plus générale qui intéresse l’étudiant, d’un approfondissement opérationnel (technique, institutionnel et financier) du projet réalisé au cours du stage, d’une étude (de diagnostic, pré-opérationnelle, etc.).
Les éléments rassemblés lors de l’atelier de préparation au stage constituent une première base de travail.
Le directeur de mémoire, un enseignant de l’équipe pédagogique du diplôme, est identifié au moment du choix du stage. Le directeur de mémoire encadre l’étudiant à distance pendant la réalisation de son stage et l’accompagne en particulier dans son travail de problématisation et/ou d’approfondissement progressif.  
Le mémoire est soutenu devant un jury composé du directeur de mémoire, d’un praticien (idéalement représentant la structure d’accueil en stage) et d’un enseignant de l’équipe pédagogique (ou d’un autre enseignant de l’Ifu ou de l’Université).

Responsable de formation :

• MONNET Jérôme

Secrétariat :

• CANDIA Elsa

Bâtiment : IFU

Bureau : 105

Téléphone : 01 60 95 78 78

Fax : 01 60 95 79 21

Courriel : elsa.candia@u-pem.fr


Inscriptions sur le web des candidatures : https://candidatures.u-pem.fr/

Recherchez une formation!

Recherchez une formation!
Licence
Licence Professionnelle
Master
Diplôme d'ingénieur
DUT
Autres