moteur de recherche

2013

 

Programme annuel de travail pour l'année 2013

Le comité de pilotage de la chaire, dans sa séance du 22 octobre 2012, en continuité avec les actions des années précédentes, a arrêté le programme de travail présenté ci-dessous. Les actions retenues se distribuent toujours autour des trois axes de la chaire : la recherche, les formations et la visibilité de l’ESS.  Dans un dernier point, les membres de l’université qui participent à ce programme de travail sont présentés.

1. La recherche

Lors de l’année 2012, certaines recherches ont été achevées, d’autres ont continué d’être développées et, enfin, de nouvelles ont été initiées.

 

1.1 La valorisation des recherches achevées

Deux programmes de recherche ont été achevés lors de l’année 2012. Il s’agit, d’une part, du rapport sur l’ESS comme levier d’un développement durable et inclusif en Seine et Marne qui a été présenté dans l’hémicycle du Conseil Général le 13 février 2012. Et, d’autre part, du rapport sur la concentration dans les mutuelles de santé et ses effets sur l’emploi remis à l’Ugem en mai 2012 et présenté lors de la Rencontre chercheurs-acteurs à l’Atelier le 14 juin 2012. Ces deux rapports sont disponibles sur le site de la chaire ESS-UPEMLV et seront à valoriser en 2013.

Deux premiers cahiers de recherche de la chaire ESS-UPEMLV ont, par ailleurs, été publiés. Le cahier 2012-1 sur le pluralisme de l’économie dans l’enseignement supérieur aborde la question de l’intégration de modèles faisant référence à l’ESS dans les manuels de microéconomie. Il a été soumis pour publication, dans sa version anglaise, à la revue The Journal of Economic Education. Le cahier 2012-2 met en évidence les fondements microéconomiques de l’ESS qui ont en commun d’introduire des comportements non intéressés et des modes démocratiques de fonctionnement des entreprises. Il a été soumis pour publication à la revue du Ciriec, Annales de l’économie publique, sociale et coopérative. Ces deux premiers cahiers de recherche sont disponibles sur le site de la chaire.

 

 1.2 Les recherches en cours

Quatre projets pluriannuels de recherche seront continués en 2013 avec des valorisations intermédiaires, lors notamment des XXXIIIe rencontres de l’Association d’économie sociale, organisées par la chaire à l’université Paris Est Marne-la-Vallée en septembre 2013.

 

            1.2.1 L’évolution des métiers dans le secteur médico-social

L’année 2012 a été consacrée à la réalisation d’une première monographie au sein d’une plateforme d’aide à domicile afin d’observer de manière fine l’évolution des métiers dans le secteur des établissements sanitaires et sociaux liés au handicap. Ce fut l’occasion de mettre en place un certain nombre d’hypothèses théoriques. Ce travail a donné lieu à un premier rapport remis à l’ANRT en septembre 2012. En 2013, correspondant à sa seconde année de thèse en bourse Cifre, financée par le partenaire CHOROM-CIDES, Etienne Antelme aura pour objectif la réalisation d’une seconde monographie afin d’observer le travail et ses évolutions cette fois dans un établissement d’hébergement de personnes handicapées. L’objectif sera aussi l’approfondissement de l’analyse théorique. Ce travail, dans le cadre de son suivi au sein du laboratoire LATTS, fera l’objet de plusieurs présentations en juin 2013 et septembre 2013.

 

            1.2.2 Le rôle des acteurs de l’ESS dans la filière des déchets en IdF en termes de valeur ajoutée sociale

En 2012, un programme PICRI (Partenariats Institutions Citoyens pour la Rechercher et l’Innovation) de la Région Ile de France a débuté sur le thème « Déchets et citoyenneté ». En partenariat avec les organisations de la société civile Enda Europe et Frances libertés, la chaire ESS-UPEMLV adossé au laboratoire Erudite a plus précisément lancé une recherche sur les modèles économiques des acteurs de l’ESS dans la filière des déchets en Ile de France afin d’analyser leurs spécificités en termes de valeur ajoutée sociétale. Cette recherche est en grande partie conduite par Brice Gournay, doctorant au sein d’Erudite, dans le cadre de sa thèse financée par le PICRI de la Région IdF. L’année 2012 fut consacrée au recensement des structures de l’ESS dans la filière des déchets en Ile de France, au recensement des nombreuses réglementations publiques dans ce champ et, enfin, à une première enquête exploratoire auprès de cinq structures franciliennes de l’ESS ayant une activité déchet. En 2013, la recherche se poursuivra. Elle donnera, d’une part, lieu à une enquête par questionnaire auprès de la cent cinquantaine de structures de l’ESS afin de mesurer leur modèle économique et la valeur ajoutée sociétale qui leur est attachée. Elle donnera lieu, d’autre part, à un approfondissement des enquêtes exploratoires afin de disposer de monographie détaillée pour les grands types de modèle économique repéré. Enfin, la comparaison avec les modèles mis en place par des acteurs de l’économie solidaire au Brésil sera initiée.

 

            1.2.3 Microéconomie pure et appliquée de l’ESS

En lien avec les recherches réalisées en 2012, qui ont fait l’objet des deux premiers cahiers de la chaire ESS-UMPEMLV, cet axe de recherche sera poursuivi dans deux directions : 1) l’approfondissement du lien entre l’équilibre post-libéral fondé sur le concept d’altruité et le solidarisme de Léon Bourgeois, en particulier sa notions de quasi contrat ; 2) l’élaboration d’un manuel de microéconomie qui intègre ces avancées de recherche dans le but d’introduire les spécificités de cette autre économie que représente l’ESS au sein du cursus de base des études d’économie dans l’enseignement supérieur.

 

            1.2.4 L’insertion par l’activité économique

Là aussi les recherches seront développées en lien avec les travaux des années antérieures. Melaine Cervera achèvera et soutiendra en 2013 sa thèse, co-dirigée par H. Defalvard et J.-L. Laville, sur l’accompagnement vers l’emploi des personnes vivant avec le VIH dans un cadre associatif. D’autre part, Philippe Scemenowicz, enseignant à l’université de Paris Est Créteil, développera dans le cadre de sa deuxième année de thèse ses recherches sur les relations entre les structures de l’insertion par l’activité économique et les entreprises classiques à travers une approche appliquée et une approche théorique afin d’évaluer dans quelle mesure ces relations sont au service de la valeur sociétale des SIAE. Enfin, des travaux seront développés sur les SIAE en tant qu’elles sont des acteurs clés des pôles territoriaux de coopération économique.

 

1.3 Les nouvelles recherches

Au cours de l’année 2012, trois nouvelles recherches ont été imaginées en lien avec les partenaires de la chaire ESS-UPEMLV avec un degré variable d’avancement.

 

            1.3.1 L’expérimentation d’une norme ISO 26 000 de territoire en Seine et Marne

Sur la base d’une préconisation faite en conclusion du rapport sur l’ESS comme levier de développement durable et inclusif en Seine et Marne, un comité de pilotage a été réuni au sein de la chaire pour jeter les bases d’une expérimentation de la norme ISO 26 000 sur le territoire de Seine et Marne. Ce projet de recherche se déroulera en deux volets, pour partie, successifs : un premier volet aura pour objectif la réalisation d’un guide Afnor d’utilisation de la norme ISO 26 000 sur le territoire de Seine et Marne. Sa durée de réalisation sera de dix huit mois. Un second volet, développé en parallèle, devrait prendre la suite avec comme objectif l’évaluation des organisations volontaires au sein d’un territoire de Seine et Marne, qu’elles soient de types public, privé non lucratif ou privé lucratif. L’organisme en charge de cette évaluation pourrait donner lieu à la création d’une Scic. Cette recherche donnera lieu à une convention spécifique.

 

            1.3.2 Etude sur la concentration dans le secteur médico-social et de ses effets sur l’emploi

En 2012, l’examen de la possibilité d’une recherche, portant sur les effets sur l’emploi de la concentration dans le médico-social, est en cours. Elle aurait un volet quantitatif et un volet qualitatif. L’idée de cette recherche a été initiée par le partenaire CHORUM-CIDES.

 

            1.3.3 La dimension financière des associations en Ile de France

 A partir d’un partenariat avec les structures de France active dans les départements d’Ile de France, celle de Seine et Marne en particulier, un projet d’étude est en cours d’élaboration qui porterait sur la structure financière des associations. Cette étude se baserait sur l’étude de même nature déjà réalisée dans la région Pays de la Loire.

 

 

 

2. Les formations

La chaire ESS-UPEMLV a été créée à l’origine sur la base de deux formations en économie sociale et solidaire de l’université de Paris-Est Marne-la-Vallée : la licence professionnelle Management des organisations de l’économie sociale et solidaire et le Master Management de l’insertion dans l’économie sociale et solidaire. Chacune de ces formations compte deux promotions : l’une dispensée à l’université Paris Est Marne la Vallée, l’autre à l’IRUP de St Etienne et partenaire fondateur de la chaire. A ces formations s’est ajouté un ensemble d’autres enseignements et activités en matière de formation. L’année 2013 sera marquée par l’élaboration de la nouvelle offre de formation de l’université Paris-Est Marne la Vallée, faite en lien avec l’offre de formation de l’université de Paris Est Créteil dans le cadre du Pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) de Paris Est.

 

2.1 La Licence professionnelle MOES reconduite

La Licence professionnelle Management des organisations de l’économie sociale avec ses deux options (Développement associatif et Communication) devrait être reconduite avec des modifications mineures. D’autre part, l’ouverture de ce diplôme à l’Infa est en projet pour la rentrée 2013.

 

2.2 La mention de Master « Ingénierie de la Santé, du social et des territoires »

 Jusque là, la spécialité de Master Management de l’insertion dans l’économie sociale et solidaire (MIESS) était la seule spécialité de la mention Management des organisations sanitaires et sociales de l’Ifis a être intégrée à la chaire ESS-UPEMLV. L’élaboration de la nouvelle maquette pour cette mention pour le prochain quinquennat (rentrées 2014-2018) sera l’occasion d’intégrer les deux autres spécialités de Master (Protection sociale et organisations de santé) au travers d’une  appellation rénovée pour cette mention qui deviendra « Ingénierie de la Santé, du Social et des Territoire ». Dans le cadre de ce projet porté par l’Ifis, le responsable de cette mention sera Hervé Defalvard avec pour co-responsable Christian Bourret.

Lors de l’année 2012-2013 ce projet sera examiné en lien avec les partenaires de la chaire, puisque les spécialités abritées par cette mention renvoient à leur domaine de compétences. Par ailleurs, ce projet sera à conduire en étroite coopération avec les autres formations du PRES Paris Est, notamment celles sur le secteur de la santé.

 

 2.3 Le projet Coop’àprendre

Dans le cadre de la politique de l’université de Paris Est Marne-la-Vallée en faveur de la sensibilisation et de l’accompagnement à l’entrepreneuriat étudiant, la chaire ESS-UPEMLV a porté un projet avec son partenaire Coopaname de sensibilisation et d’accompagnement à la création d’activité sous forme sociale et solidaire qui s’adresse aux étudiants de deuxième année d’Economie et gestion et de Sciences Humaines et Sociales. Après une première année d’expérimentation en 2012, le projet Coop’àprendre continuera en 2013.

 

2.4 Les Vidéos solidaires

Dans le cadre d’un projet tutoré, les étudiants de deuxième année du Master MIESS sont accompagnés par la réalisatrice Marina Galimberti dans la réalisation collective et participative de Vidéos Solidaires. L’idée est de réaliser ces vidéos dans des structures d’insertion par l’activité économique volontaires avec tous les acteurs de ces structures. L’objectif est par la participation de tous de produire une image du travail tel qu’il se vit dans les SIAE et non pas tel qu’elle est véhiculée par des représentations trop souvent stigmatisantes. Pour l’année 2013, la réalisation de quatre vidéos est prévue qui participeront au festival Vidéos solidaires que la Chaire ESS-UPEMLV lors de la journée de l’ESS à l’université. L’année 2013 devrait être également consacrée à une plus grande valorisation des vidéos solidaires des étudiants du Master MIESS.

 

 

 

 

3. La visibilité de l'ESS

Par le développement de ses travaux de recherche et de sa filière de formations, la chaire entend promouvoir l’ESS au sein de l’université et, à partir de cet appui, au sein de la société. Elle répond ainsi à l’une des préconisations du rapport du député Vercamer remis au premier ministre François Fillon en avril 2010 qui souhaitait pour l’ESS une plus grande visibilité et une meilleure reconnaissance. Elle poursuivra et élargira en 2013 ses missions commencées dès 2010 pour une valorisation et une diffusion des enseignements et des connaissances de la chaire d’ESS de l’UPEMLV.

 

3.1 L’animation du site internet

Après sa création au début de l’année 2011, l’année 2013 a pour objectif de continuer de développer l’animation du site de la chaire dont Michel Abhervé est le webmaster du site. Il sera cette année assisté dans sa mission par Bintou Tran, apprentie auprès de la chaire ESS.

 

3.2 La troisième Journée ESS de l’université (septembre)

La formule initiale de la Conférence inaugurale de la chaire a évolué en 2011 en étant remplacée par une Journée ESS à l’université dans le cadre de laquelle le festival Vidéos solidaires est maintenant organisé. En 2013, l’objectif est d’organiser une troisième édition de la journée ESS à l’Université qui affirme les trois dimensions de cette journée : les conférences et débats, le festival Vidéos solidaires et les rencontres sur les stands des partenaires.

 

3.3 Le festival Vidéos solidaires

La troisième édition du Festival Vidéos solidaires sera organisée cette année dans le cadre de la journée ESS de l’université.

 

3.4 Colloques

Les XXXIIIèmes Journées de l’association d’économie sociale seront organisées par la Chaire ESS-UPEMLV et le laboratoire Erudite en partenariat avec le conseil scientifique de l’AES. Le comité d’organisation du colloque est composé de : Hervé Defalvard, Yannick L’Horty, François Legendre et Mathieu Narcy. Ce comité a élaboré un appel à communication largement diffusé. L’enjeu de ces XXXIIIe rencontres est pour la chaire de s’affirmer comme un acteur de référence de l’ESS dans le champ des recherches en économie.

 

 

 

Dernière mise à jour : 29/01/2013

Agenda de l'ESS

Décembre - 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
  01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31