moteur de recherche

Lauréats

Chaque année, dix films sont en compétition pour recevoir le prix du Jury et/ou le prix du Public. Pour chacun, la Casden BP remet au vainqueur un chèque de 500 euros.

Lauréats 2018

 

En 2018, un film s'est distingué aux yeux du jury et du public et a reçu les deux prix. Il s'agit de Solid'Art réalisé par des étudiants du master 2 insertion et entreprenariat social et solidaire à l'UPEM, Maën RAJAB, Priscille VENTURA, Stéphanie MANCEAU-VIVIEN, Elisabeth DUVEAU, Anne-Lise SITKIEWICZ, Claire KENGNI. Ce film en regards croisés présente l’art au service de l’intégration sociale en France avec deux exemples d’intégration : Sawsan NOURALLAH, artiste-illustratrice syrienne et la compagnie HKC qui crée un spectacle avec des participants d’un atelier Français Langue Étrangère.

Pour voir le film: Solid'Art

En plus de son prix, le jury a souhaité récompenser un autre film en attribuant une mention "Coup de Coeur". Il s'agit de Futsal en silence, un film réalisé par des jeunes torcéens, Matthieu Carniaux, Pierre Carniaux et Julien Nové, et qui prône le vivre ensemble en prenant l'exemple de la diversité dans le sport.

Pour voir le film: Le Futsal par le silence

 

Lauréats 2017

En 2017, le film ayant reçu le prix du public est Des graines et des hommes réalisé par Olivia SINET, un regard croisé aux potagers de Marcoussis entre l’insertion sociale et biologique au sein d’un lieu paisible.

Pour voir le film: Des graines et des hommes

Le jury a souhaité récompenser le film Mama Fée réalisé par des étudiantes du master 2 management insertion et entreprenariat social et solidaire à l'UPEM, Maryem BELLAL, Guy-Annie ROSELE, Julie WAUTIER, Priscilla MARTIAL et Léa TREVISANI. Le film offre aux spectateurs de suivre un parcours de vie et d’insertion au sein d’un restaurant social.

Pour voir le film: Mama Fées

Le jury a également prononcé une mention spéciale pour récompenser le travail de Violeta RAMIREZ pour Le récupérateur, ou comment donner une seconde vie aux denrées alimentaires jetées à la poubelle par les commerçants.

Pour voir le film: Le récupérateur

Lauréats 2016

 En 2016, le prix du public a été remis à Bell' de loing, solidaire de près, un film réalisé par des étudiants du master 2 insertion et entreprenariat social et solidaire à l'UPEM, Amélie COIGNARD, Nadia KORCHI, Sarah RUSQUET, Benjamin SOSSA, Olivier STEU et Quentin COL. Le court-métrage propose une immersion au sein de l'atelier/brasserie de l'ESAT "Les Râteliers", situé à Amilly dans le Loiret. Le film a pour objectif de mettre en avant les travailleurs en situation de handicap et leur capacité à travailler et à participer à la production d'un produit noble.

Pour voir le film: Bell de loing, solidaire de près

Le choix du jury s'est porté sur L'Atelier réalisé par Jeanne TRAON-LOISELEUX. Le film se déroule dans un hôpital de jour parisien où un groupe de jeunes adultes handicapés mentaux participe à un atelier vidéo. Il se présente comme un portrait croisé d'une rencontre entre une jeune réalisatrice passionnée de cinéma et les univers singuliers de ses participants.

Lauréats 2015

 

 En 2015, c'est le film L'égalité par les livres, réalisé par Aurore DUPONT-SAGORIN qui a reçu le prix du public. Il présente la librairie All livres, une entreprise adaptée qui embauche des personnes souffrant d’un handicap psychique ou physique.

Pour voir le film: L'égalité par les livres

Le lauréat du prix du jury est Osons l'égalité, un film réalisé par Nathalie OURRY, Marie BRASSEUR, Audrey LE FUR, Madiké DIENG, Cécile Robet, étudiants du master 2 insertion et entreprenariat social et solidaire à l'UPEM. Le film présente l’impact d’une pratique artistique sur l’insertion professionnelle et sociale des personnes en situation de handicap.

Pour voir le film: Osons l'égalité

 Lauréats 2014

En 2014, le thème du festival était "Nul n'est inemployable". Le film lauréat du prix du public est Café signes, réalisé par des étudiants en master 2 insertion et entreprenariat social et solidaire à l'UPEM, Sophie BREILLAT, Elodie GASCA, Claire GONORD, Elsa RAINGAL Un film "impressionniste", qui nous fais vivre de l'intérieur un moment de la vie de ce café unique dans Paris, par son atmosphère, les personnes qu'y travaillent, les valeurs qu'il défend.

Pour voir le film: Café signes

J’irais travailler chez APIJ, réalisé par des étudiants en master 2 insertion et entreprenariat social et solidaire à l'UPEM, Lucie MASSE, Olivier MOUQUET, Loredana STOIAN, Mélanie PORTAS SANCHEZ, a reçu le prix du jury. Ce qui fait la singularité et le bien-fondé d'ApijBat est sans doute sa capacité à investir dans de nouveaux domaines technologiques, tout en réévaluant des techniques et des savoir-faire ancestraux, ainsi que de proposer des solutions efficaces face à la crise économique tout en étant respectueuses de l'environnement et de l'écologie. Un atout de plus pour ses salariés en insertion, qui se professionnalisent dans un métier innovant, l'écoconstruction, et font l'apprentissage des compétences encore rares sur le marché du bâtiment.

Voir le film: J'irai travailler chez APIJ

 

 

 

 

Agenda de l'ESS

June - 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30