moteur de recherche

Ouvrages

Métropoles en Méditerranée, gouverner par les rentes

Mediterranee-90x138.png

Beyrouth, Le Caire, Alger, Istanbul évoquent une histoire de très longue durée. Mais depuis plusieurs décennies, les images associées à ces métropoles du pourtour méditerranéen s'estompent pour laisser place à celles d’un quotidien marqué par la violence, les flots de migrants et les dysfonctionnements urbains.

Sont-elles devenues ingouvernables ' Sont-elles trop denses, trop polluées, trop inégalitaires ' En s’immergeant dans la fabrique de leurs réseaux et institutions, cet ouvrage montre que les difficultés majeures de ces villes reflètent non pas l’absence, mais des modes spécifiques de gouvernement.

Si tout n’est pas gouverné, les réseaux urbains, en contribuant à équiper, participent à une gouvernance de fait. Les défaillances sont compensées par une coordination à partir des problèmes. En l’absence d’un secteur industriel fort (à l’exception d’Istanbul), la production du logement joue un rôle économique majeur. Et c’est la répartition des rentes foncières, urbaines et pétrolières entre les fractions de l’élite qui décide du destin de ces villes, entre grandeur et déclin.

Sommaire :

Introduction – Gouverner la grande ville : réseaux et institutions

Dominique Lorrain

Déconstruire les institutions et les réseaux techniques

Gouverner, coordonner, se coordonner

Les institutions comme dispositif de régulation de la violence

La Méditerranée entre affrontements et échanges

Les facteurs de la grandeur et du déclin

Quatre métropoles et une méthode

Annexe/Qu'est-ce qu’une « grande » métropole '

 
Chapitre 1 – Beyrouth : reconstructions, fragmentation et crises infrastructurelles

Éric Verdeil

Un compromise politique instable

Le contexte de l’action publique urbaine

Le cadre éclaté de la gestion métropolitaine

L’immobilier, un intérêt économique commun aux élites politiques libanaises

Les logiques de la fabrique urbaine : extension, métropolisation, fragmentation

Le legs de la guerre et de la reconstruction

Les reconstructions, entre promotion immobilière globalisée et segmentations partisanes

Logiques sociales et politiques de l’extension périphérique

Gouvernances et périmètres de services urbains en réseaux très fortement défaillants

La gestion des services urbains en temps de guerre et son héritage

La reconstruction des infrastructures : les investissements précèdent les réformes

Les déchets : une réforme précoce mais aux résultats discutés, et aujourd’hui contestée

Transports collectifs : une absence de politique

 Eau potable et assainissement : la force des tensions politico-confessionnelles

L’électricité : symbole de la crise des services urbains

Conclusion


Chapitre 2 – Le Caire : entre rentes et révoltes


Pierre-Arnaud Barthel

Le dédoublement urbain dans le désert

Des villes nouvelles autonomes prévues au départ pour tous

Un désert de plus en plus exclusive

Les réseaux techniques des villes nouvelles

Les structures matérielles de la ville informelle

Malgré le discours official de stigmatisation, la réussite d’un urbanisme majoritaire

Les réseaux techniques : laisser-faire et sous-traitance

 Réhabilitation en mode mineur et rénovation en mode majeur

Les quartiers centraux historiques pendant les années 2000 : nouvelle frontière '

Le modèle participatif : Le Caire islamique

La patrimonialisation dans Le Caire « européen »

Le cas des berges du Nil

Affrontements urbains et modèles de gouvernance

« Le Grand Caire 2050 » : un processus inédit de questionnements et de débats

Les mises en cause d’un gouvernement « d’ordre fermé »

Conclusion

 
Chapitre 3 – Aménager et gouverner Alger

Taoufik Souami


Alger, tout d’une grande...métropole '

Explosion démographique et étalement urbain

L’excroissance métropolitaine

Une double mutation socio-territoriale

À la recherché d’institutions pour gouverner la capitale

1966-1975 : Alger, une affaire d’État

1990-2000 : l’État déconcerté

Des réseaux urbains et...de gouvernement '

L’énergie : un processus de décision centralise et fermé en contrepartie de la garantie d’accès à tous

L’eau : un service local ouvrant peu sur la gouvernance

Le foncier : espace de régulation '

La tentative de nationalisation du foncier

Le débordement des règles

La régulation par le marché foncier et ses limites

La régulation par le foncier en panne '

Conclusion

 
Chapitre 4 – Istanbul : étalement, diffraction de la rente et gouvernement passif


Jean-François Pérouse

L’étalement urbain comme symptôme

La perte des limites

Les grandes emprises foncières

Étalement et raréfaction du sol urbanisable disponible

La consommation des forêts et des ressources en eau

Quelles institutions pour Istanbul '

L’organigramme instable des institutions locales

La question des échelles de gouvernement

Le défi des services urbains

Le prompt réajustement des services de base

La politique des transports mise à mal

Les mécanismes de la production urbaine

Les dynamiques privées : gecekondu et apartkondu

Les acteurs publics du « logement collectif »

Les coopératives de construction et les néo-coopératives

La faillite de la planification urbaine

Les limites du gouvernement métropolitain : influences nationales et internationales

L’encombrante visibilité des acteurs publics centraux à Istanbul

Les voies d’influence des logiques centrales sur la gouvernance métropolitaine

Sollicitations et tentations internationales

La gouvernance des questions environnementales

Conclusion

Annexe/Récapitulatif des grands projets à Istanbul au1er avril2017

 
Conclusion – Que gouvernent les grandes métropoles '

Dominique Lorrain et Éric Verdeil

Ce que ces métropoles ont en commun

De la vitalité à la violence

Les dysfonctionnements urbains

Gouverner ces métropoles

Les formes de gouvernement

Ce qui n’est pas gouverné

Organiser les métropoles par la planification urbaine ou les réseaux techniques

Le gouvernement par les réseaux techniques

Réseaux techniques vs production de logements

Gouverner par les rentes

Le rôle central de la fabrique urbaine

Les rentes externes et leurs effets

Le commerce, l’économie informelle et ses effets urbains

Coalitions de croissance ou coalitions de partage des rentes '

Le gouvernement urbain face au basculement économique du monde

Une « sous-gouvernance » des métropoles

L'auteur

Dominique Lorrain (dir.) est est directeur de recherche émérite au CNRS, et fait partie du Laboratoire Techniques, territoires et sociétés (LATTS).

En détails


Métropoles en Méditerranée, gouverner par les rentes
Ouvrage coordonné par Dominique Lorrain
Éditions Presses de Sciences Po.
Juin 2017
322 pages

26 euros.

En savoir plus...

Les autres Ouvrages UPEM

Contact Service Communication

Service Communication
Bâtiment Bois de l'Étang, B207, 2ème étage