moteur de recherche

Ouvrages

L'Idée de littérature à l'épreuve des arts populaires (1870-1945)

P-Alexandre-Publication.png

A l’encontre d’une littérature pure, idéal qui fut, pendant plus d’un demi- siècle, celui de générations d’écrivains post- romantiques, symbolistes ou issus du symbolisme, s’édifie durant la même période une littérature a priori moins pure mais non moins féconde, qui puise dans des formes d’art et de culture volontiers qualifiées de populaires, depuis le roman d’aventures  jusqu’à la chanson en passant par le roman colonial et le  théâtre de Guignol. S’ouvrant sur un préambule de Paul Fournel, ce volume collectif comprend vingt- trois contributions. Il retrace quelques- unes des multiples expériences qui ont conduit la littérature à se frotter aux arts dits populaires, l’amenant ainsi à renouveler sa définition et ses pratiques entre 1870 et 1945. 

This volume revisits some of the many moments between 1870 and 1945 in which literature came into contact with the so- called popular arts, such as « Guignol » theater or the adventure novel, and was thus led to renew its definition and practice. 

L'auteur

Pascale Alexandre- Bergues est professeur de littérature française  à l’Université Paris- Est Marne-la- Vallée. Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure, agrégée de Lettres classiques, elle est l’auteur  de travaux sur le théâtre de la fin du XIX° siècle et du XX° siècle (Maeterlinck, Claudel, Ionesco, Beckett) et  a collaboré à la récente réédition du Théâtre de Claudel (Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2011)

L'Idée de littérature à l'épreuve des arts populaires (1870-1945)
Direction du volume : Pascale Alexandre- Bergues
Editeur : Classiques Garnier, Paris
Collection Rencontres, n° 110
Format : 15x22 cm, 392 p. 
ISBN broché : 978-2-8124-3285-9,  46€
ISBN relié 978-2-8124-3286-6, 78€

Les autres Ouvrages UPEM

Contact Service Communication

Service Communication
Bâtiment Bois de l'Étang, B207, 2ème étage