moteur de recherche

Ouvrages

Brunius et le cinéma

jmp-cinema_des_poetes_brunius-90x140.jpg

Maître de conférences Habilitée à diriger des recherches à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée, Carole Aurouet dirige la collection « Le Cinéma des poètes » aux Nouvelles Éditions Jean-Michel Place.

À force de passer de passer leur vie à traquer l'invisible, certains poètes risquent par un pervers mécanisme de devenir eux-mêmes peu visibles, cachés par leur propre ombre. D'autant plus si cette ombre est grande et étendue. Révélateur, éclaireur, cinéphile précieux, théoricien précis, comédien, cinéaste, monteur, traducteur& Jacques-Bernard Brunius reste aujourd'hui encore mal identifié par le tout-public. Son nom et l'ampleur de son travail sont respectés, admirés par ses pairs ; celles et ceux qui le reconnaissent n'ont nul besoin qu'on leur rappelle que, Brunius, « c'est l'homme au maillot rayé qui gambade après Jane Marken dans Partie de Campagne de Jean Renoir ou le client qui réclame un béret français dans L'affaire et dans le sac de Pierre Prévert ». D'ailleurs ces repères ne servent pas à grand-chose. Sa silhouette longiligne et sa voix un peu traînante ne disent rien des films qu'il a écrits et réalisés, de ses critiques, de ses découvertes, de son action au sein du groupe surréaliste, de son constant combat pour révéler la modernité des avant-gardes ou dénoncer leur imposture. Ce travail s'attardera principalement sur les films de Jacques-Bernard Brunius, leurs grandes respirations et inspirations surréalistes, leurs lignes droites, brisées, courbes ; lignes à l'image des chemins qu'il a tracés et suivis. 

Cette étude se propose d'entrer quand c'est nécessaire dans le détail des textes (poèmes et poèmes en prose), notamment dans les cas d'ephrasis filmiques afin de faire entendre au mieux l'écriture aragonienne et de lier ces moments de forte attention par des aperçus synthétiques soulignant les moments clés où l'alchimie poétique engage un rapport spécifique au cinéma. 

« L'homme moderne seul est un héros de cinéma. C'est pourquoi l'art cinématique doit porter fortement la marque de notre époque, doit se soumettre aux lois esthétiques les plus jeunes, les plus neuves, les plus hardies. » Aragon, « Du Sujet », 1918   

L'auteur

Alain Keit est conférencier et directeur du Cinéma Jacques-Brel à Garges-lès-Gonesse (Val d'Oise). Il est l'auteur de plusieurs livres de cinéma dont Sacha Guitry, vérités, représentations, simulacre et Le Crime de monsieur Lange, autopsie d'un meurtre publiés en 1999 et 2010 aux éditions du Céfal. Il prépare une étude sur Le Locataire de Roman Polanski pour les éditions Yellow Now, avec lesquelles il a codirigé en 2011 - avec Jacques Deniel et Marcos Uzal - l'ouvrage collectif Jerzy Skolimowski, signes particuliers.

Brunius et le cinéma
Collection « Le cinéma des poètes » dirigée par Carole Aurouet
Editeur : Jean-michel place
ISBN : 9782858939732
2015 - 128 p. - 113 x 175 mm
10.00 €
En savoir plus

Les autres Ouvrages UPEM

Contact Service Communication

Service Communication
Bâtiment Bois de l'Étang, B207, 2ème étage